Accueil ACTUALITES INTERNATIONALES IL FAUT SE PREPARER A UN EVENTUEL RETOUR EN AFRIQUE DE (...)
INTERNATIONALES

IL FAUT SE PREPARER A UN EVENTUEL RETOUR EN AFRIQUE DE TERRORISTES DU MOYEN-ORIENT

19/12 15h27

ORAN - Le Commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Ismail Chergui, a souligné l’importance de se préparer à un éventuel retour en Afrique de terroristes des zones de troubles au Moyen-Orient.

S’exprimant lundi à la presse à l’issue du 4ème séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique qui s’est tenu sur trois jours à Oran (Ouest algérien), M.Chergui a déclaré que "ce qui ce passe actuellement au Moyen-Orient, à l’instar du Yémen, de l’Irak et de la Syrie, nous concerne aussi", prévoyant la possibilité d’un retour de terroristes en Afrique et en Europe.

"C’est une hypothèse sur laquelle nous devons travailler", a-t-il recommandé, souhaitant que les pays africains et les régions avoisinantes aient la même lecture de cette impérative sécuritaire.

Pour parer à de telles situations sécuritaires, le Commissaire à la paix et la sécurité à l’UA a exhorté les Etats africains à renforcer les moyens et outils pour combattre le radicalisme et intensifier les mesures visant la protection des jeunes contre la manipulation, notamment à travers les sites électroniques du crime qui ont des liens avec les réseaux terroristes.

La prévention se fait également par la bonne gouvernance et la mise en place de programmes de développement et de mesures opérationnelles pour assécher les sources de financement des groupes terroristes.

Il a appelé, dans ce sens, à multiplier la coopération internationale, notamment par l’intensification des échanges d’informations, de renseignements et d’expériences.

INITIATIVE DE L’UA : LE HAUT COMITE DES CHEFS D’ETATS POUR LA LIBYE SE RENDRA "BIENTOT" A TRIPOLI ET TOBROUK

ORAN - Le Haut comité des chefs d’Etat pour la Libye, initié par l’Union africaine, se prépare à se rendre "bientôt" à Tripoli et Tobrouk, a annoncé, lundi à Oran, le Commissaire à la paix et la sécurité de l’UA.

"Le Haut comité des chefs d’Etat pour la Libye se prépare à se rendre bientôt à Tripoli et à Tobrouk pour amener les frères libyens à une réunion de réconciliation", a déclaré à la presse Smail Chergui, à l’issue du 4ème Séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique.

"La date et le lieu de cette réunion seront annoncés incessamment", a-t-il poursuivi, notant que cette prochaine tournée dudit Comité intervient dans le cadre de la réactivation de cette instance, créée en 2011, lors du Sommet de l’UA à Addis-Abeba.

"L’UA n’a cessé d’œuvrer pour dégager une solution politique et non armée à cette crise ayant un impact aussi bien sur la Libye que sur les pays de la région", a indiqué M. Chergui, précisant que cette prochaine tournée a fait l’objet d’une réunion préparatoire le 8 novembre dernier.

FORCE AFRICAINE : INAUGURATION PROCHAINE D’UNE BASE LOGISTIQUE AU CAMEROUN (CPS)

ORAN - Une base de logistique continentale dans le cadre de la création d’une force africaine, sera prochainement inaugurée, a annoncé, lundi à Oran, le Commissaire à la paix et la sécurité (CPS) à l’Union africaine (UA), Ismail Chergui.

Dans une déclaration à la presse à l’issue du 4ème séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique, M. Chergui a affirmé que "la force africaine est une réalité et nous sommes sur la voie d’inaugurer une base logistique continentale à Douala (Cameroun)".

"Nous allons renforcer cette base avec l’appui des organisations sous régionales et des mécanismes sous régionaux, à la fois, l’entrainement et la disponibilité des brigades pour qu’au moment voulu, nous pourrons faire appel à cette force pour les impératifs sécuritaires dans le continent", a-t-il déclaré.

Dans le cadre de la création de la force africaine, un exercice a été effectué en 2015 en Afrique du sud réunissant 5.000 hommes, a-t-il rappelé ajoutant qu’un séminaire s’est tenu ensuite dans la capitale du Mozambique (Maputo), pour évaluer cet exercice et corriger les insuffisances.

Il a également fait savoir que l’Union africaine a établi un programme pour les cinq années prochaines pour consolider les actions visant à la prévention contre les foyers de tensions et de conflits, exhortant tous les acteurs continentaux ainsi que les Etats africains à promouvoir la démocratie, le développement durable et combattre le discours radicaliste.

Par ailleurs, il a annoncé la création prochaine d’une nouvelle unité auprès du Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’UA, qui devra soutenir les médiateurs et leur permettre de mieux accomplir leurs missions visant la résolution des conflits en Afrique.

CE QUI SE PASSE EN SYRIE EST UNE "NOUVELLE VICTOIRE" CONTRE LE TERRORISME (ISMAIL CHERGUI)

ORAN - Le commissaire du Conseil de la paix et la sécurité (CPS) auprès de l’Union africaine, Ismail Chergui, a estimé, lundi à Oran, que ce qui se passe en Syrie (Alep) est "une nouvelle victoire contre le terrorisme".

En réponse à une question relative à sa position quant à la reprise en main, par l’Etat syrien, de la situation à Alep, M. Chergui a souligné lors d’un point de presse au terme des travaux du 4ème séminaire de haut niveau sur la paix et la sécurité en Afrique : "nous accordons une importance à tout ce qui se passe au Moyen-Orient de par sa proximité de notre continent, mais aussi eu égard à son étendue en matière de paix et de sécurité en Afrique. Nous le considérons comme nouvelle victoire sur le terrorisme".

Il a ajouté, dans ce contexte, que le CPS salue tout ceux qui contribuent à instaurer la paix et la stabilité, tout en espérant que d’autres démarches puissent être entreprises dans ce sens pour faire taire les foyers de crise.

"Nous nous intéressons à notre continent bien sûr, et aussi aux autres parties dont la situation de crise peut s’étendre vers l’Afrique", a-t-il déclaré, avant d’affirmer que "nous combattons pour instaurer la paix dans le continent et également dans le monde entier dans l’espoir que cet effort soit compris à l’intérieur et à l’extérieur de l’Afrique et que le travail soit collectif afin de ne pas permettre d’impliquer nos jeunes dans des tendances radicales et dangereuses."

M. Chergui a révélé, dans ce sens, que des tentatives de retour de terroristes du Yémen vers l’Afrique orientale ont été enregistrées, appelant à la vigilance et davantage d’efforts de prévention contre tout ce qui menace la paix et la sécurité des pays.

Par ailleurs et au sujet de l’avenir des institutions et structures de l’Union africaine, le Commissaire du CPS a déclaré que cette organisation continentale est déterminée à défendre son droit d’obtenir deux sièges permanents au Conseil de sécurité et pas seulement trois sièges de membres non permanents.

Il a ajouté qu’un effort est déployé pour développer le rôle de l’UA sur le plan onusien à travers la présence africaine au Conseil de sécurité des Nations unies (ONU), en vue de mieux défendre les questions et préoccupations du continent sur les plans sécuritaire et de développement, entre autres.

D’autre part, M. Chergui a souligné que "l’UA est forte par son statut et impose à ses membres le respect des mêmes droits et devoirs", ajoutant que "ceux qui respectent cette loi sont les bienvenus. Etre membre de l’UA ne peut pas se faire au détriment des autres". Il a rappelé que "cette organisation continentale est un moyen de protéger l’Afrique et de relancer son développement".

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • CREATION D’UN CLUB DES ARTISANS BIJOUTIERS D’ORAN...Lire la suite
  • TISSEMSILT : 59E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE BAB EL BEKKOUCHE...Lire la suite
  • ORAN : LE CRA OUVRE TROIS RESTAURANTS DE LA "RAHMA"...Lire la suite
  • 56 INSUFFISANTS RENAUX PRIS EN CHARGE DANS DES CLINIQUES PRIVEES D’HEMODIALYSE ...Lire la suite
  • 10EMES FLORALIES D’ORAN DU 10 AU 20 MAI...Lire la suite
VIDEO