Accueil SPORT FOOTBALL GAGNER ET ESPERER UNE OFFRANDE DU ZIMBABWE
FOOTBALL

GAGNER ET ESPERER UNE OFFRANDE DU ZIMBABWE

22/01 14h13

FRANCEVILLE (Gabon) - La sélection algérienne de football n’aura d’autre alternative que la victoire, lundi à Franceville (20h00) face au Sénégal et attendre un cadeau du Zimbabwe face à la Tunisie, dans l’autre match du groupe B à Libreville, pour espérer passer aux quarts de finale de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2017 au Gabon.

Battue lors de la 2e journée face à la Tunisie (2-1), l’équipe nationale s’est mise dans de beaux draps à un match de la fin du premier tour.

Et pour cause, le destin des Verts n’est plus entre leurs mains, puisque même une victoire face aux Sénégalais, déjà qualifiés, ne leur ouvrirait pas les portes du 2e tour.

Une situation implacable, induite par l’échec consommé face aux Tunisiens, qui place les Verts dans une position assez compliquée. La Tunisie, elle, n’aura besoin que d’un seul point face au Zimbabwe pour accompagner le Sénégal aux quarts de finale.

Mais pour ne pas s’égarer dans des calculs d’épicier, les Verts sont tenus d’abord de s’imposer face à une équipe du Sénégal qui, elle, jouera sans pression mais avec l’intention de réussir la passe de trois, après les victoires face à la Tunisie et au Zimbabwe sur le même score (2-0).

Les joueurs algériens sont pertinemment conscients que leur destin est aussi entre les "pieds" des Zimbabwéens, qui sont toujours en lice pour une qualification inespérée au 2e tour.

Les coéquipiers du nouveau capitaine Aïssa Mandi auraient pu éviter un tel scénario s’ils avaient fait preuve de combativité et de réalisme lors des deux premiers rendez-vous.

"Nous sommes dans une mauvaise posture mais tout n’est pas encore terminé. On doit relever la tête et essayer de rebondir face au Sénégal", a affirmé le milieu de terrain offensif Yacine Brahimi.

En homme averti, Brahimi sait que rien n’est encore perdu pour l’équipe nationale qui devra puiser dans ses ressources pour venir à bout d’une solide formation du Sénégal.

Côté effectif, le Club Algérie devra se passer des services du défenseur central Ramy Bensebaïni, blessé au genou. Il sera probablement remplacé par Hicham Belkaroui, qui aura à composer la charnière centrale avec Mandi. Le gardien de but Raïs M’bolhi et l’attaquant Hilal Soudani, pas encore remis de leurs blessures respectives, sont très incertains.

Du côté du Sénégal, cette rencontre intervient au moment où l’équipe carbure à plein régime sous la houlette du sélectionneur Aliou Cissé. Avec quatre buts marqués en deux matchs et aucun encaissé, le N.1 africain selon le dernier classement de la Fédération internationale (Fifa), partira largement favori face aux Algériens.

"On est déjà qualifiés, mais on va quand même bien aborder le prochain match face à l’Algérie. Le fait de se qualifier en quarts ne veut pas dire qu’on va sous-estimer l’Algérie. On va venir à chaque match pour gagner. Chaque victoire sera vite oubliée pour se remettre au travail", a indiqué l’attaquant vedette du Sénégal, Sadio Mané (Liverpool/Angleterre), qui compte 2 buts dans le tournoi.

Le coach du Sénégal compte aligner la "meilleure équipe possible" face à l’Algérie avec l’objectif d’enchaîner un troisième succès.

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • 10EMES FLORALIES D’ORAN DU 10 AU 20 MAI...Lire la suite
  • ORAN : LE PESCATOURISME SERA LANCE LE 20 MAI PROCHAIN...Lire la suite
  • LE PATRIMOINE DE OUED M’ZAB HOTE D’ORAN du 7 MAI PROCHAIN...Lire la suite
  • ORAN : DEBAT SUR L’ENSEIGNEMENT DE L’ARCHITECTURE ET LES MODELES DE FORMATION...Lire la suite
  • ORAN : 600 MALADES DEMUNIS ATTEINTS DE LA MALADIE DE COHN ET RCH...Lire la suite
VIDEO