Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT DES CENTRES DE TRI SELECTIF DANS TROIS WILAYAS
ENVIRONNEMENT

DES CENTRES DE TRI SELECTIF DANS TROIS WILAYAS

25/04 10h02

ORAN- Trois wilayas dans l’Ouest du pays, Mascara, Mostaganem et Sidi Bel-Abbes, seront équipées de centres de tri sélectif et de plateformes de compostage d’ici la fin de l’année 2018, a indiqué le Directeur de l’Agence nationale des déchets (AND).

Interrogé en marge de la 1ère édition du Salon international du recyclage et traitement des déchets, ouvert lundi au Centre des conventions d’Oran, Karim Ouamane a indiqué que les projets en question sont en phase d’études.

Il s’agit d’un projet de coopération algéro-belge qui vise à appuyer la politique algérienne en matière de mise en œuvre d’une gestion intégrée de déchets, a-t-il précisé.

Ce projet a mobilisé un investissement global de 20 millions d’euros dont 9 millions d’euros assurés par la partie algérienne, le montant restant étant pris en charge par les partenaires belges, a indiqué M. Ouamane tout en indiquant que l’AND a été mandatée pour la réalisation de l’infrastructure et le partenaire belge s’est proposé pour les équiper. La gestion des futures stations de tri et plateformes de compostage sera confiée aux Epic des Centres d’enfouissement technique (CET) de chaque wilaya.

D’ores et déjà, des cycles de formation ont déjà été lancés au profit des équipes devant s’occuper de ces infrastructures, a-t-il indiqué, soulignant, dans ce contexte, que la gestion des déchets est une responsabilité partagée car elle doit impliquer la société civile et la population.

Concernant la capacité de traitement des stations de tri sélectif, le Directeur de l’AND a fait savoir que des campagnes de caractérisation des déchets ont été lancées dans ces trois wilayas. L’objectif est l’identification de la composition exacte des déchets afin de dimensionner en conséquence les centres de tri, a-t-il précisé.

La wilaya d’Oran dispose déjà d’une plateforme de compostage, un projet pilote lancé par l’ONG écologique R20 Med, ainsi que d’un centre de tri sélectif d’une capacité de 2 tonnes/jour. Un autre, d’une capacité de traitement beaucoup plus importante (100 tonnes/jour) sera incessamment mis en exploitation, selon la direction locale de l’environnement.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • CREATION D’UN CLUB DES ARTISANS BIJOUTIERS D’ORAN...Lire la suite
  • TISSEMSILT : 59E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE BAB EL BEKKOUCHE...Lire la suite
  • ORAN : LE CRA OUVRE TROIS RESTAURANTS DE LA "RAHMA"...Lire la suite
  • 56 INSUFFISANTS RENAUX PRIS EN CHARGE DANS DES CLINIQUES PRIVEES D’HEMODIALYSE ...Lire la suite
  • 10EMES FLORALIES D’ORAN DU 10 AU 20 MAI...Lire la suite
VIDEO