Accueil ECONOMIE ENVIRONNEMENT ORAN : LE TRI SELECTIF DES DECHETS LANCE AU NIVEAU DES (...)
ENVIRONNEMENT

ORAN : LE TRI SELECTIF DES DECHETS LANCE AU NIVEAU DES CITES MILITAIRES

25/04 10h04

ORAN - Le tri sélectif des déchets est lancé au niveau de 51 cités militaires en vertu d’une convention signée entre la wilaya d’Oran et les autorités militaires locales, a-t-on appris de la Directrice de l’Epic Centre d’enfouissement technique (CET) Oran.

En marge de la 1ère édition du Salon international du recyclage et traitement des déchets (Recycling EXPO), inauguré, lundi, au Centre des conventions d’Oran (CCO), Mme Dalila Chellal a indiqué à l’APS que l’opération de dotation d’une partie de ces cités en bacs pour la collecte des déchets recyclables a démarré le 13 mars 2017.

Une dizaine de ces cités, déjà dotées de ces bacs ont déjà commencé à faire le tri sélectif , a-t-elle précisé, ajoutant que programme tracé prévoit d’équiper 16 cités dans un premier lieu, et puis continuer à impliquer progressivement le restant des 51 cités.

L’expérience dans les 10 premières cités est plus que concluante s’est réjouit Mme Chellal, expliquant que la réussite de l’expérience, avec une collecte répondant aux normes internationales, s’explique par la présence des régisseurs et de gardiens d’immeubles, qui chapeautent les opérations de collecte.

Ces agents jouent un rôle très important car, ils veillent sur les bacs et sur la nature des déchets que l’on jette dedans , a-t-elle précisé, estimant que si estimé ajoutant si on veut optimiser le tri sélectif, il est indispensable d’impliquer les communes qui doivent créer des postes de concierges et de gardiens d’immeubles dans chaque cité.

Dans ce contexte, elle a considéré que le tri sélectif a moins de chance pour réussir dans les quartiers qui ne sont pas structurés car, les bacs à ordures font l’objet de vol ou de destruction et les déchets de toutes sortes sont mélangés et jetés anarchiquement dans ces bacs sans aucun tri.

Pour rappel, l’Epic CET Oran est déjà conventionnée avec 40 établissements scolaires à Oran et El Kerma, deux établissements de l’enseignement supérieur (Université de Belgaïd et l’Institut des langues étrangères), les deux ports d’Oran et plusieurs autres administrations pour la récupération de leurs déchets recyclables.

La même entreprise, compte élargir son partenariat en impliquant, prochainement, trente établissements scolaires relevant de la daïra d’Es-Senia. (APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • 10EMES FLORALIES D’ORAN DU 10 AU 20 MAI...Lire la suite
  • ORAN : LE PESCATOURISME SERA LANCE LE 20 MAI PROCHAIN...Lire la suite
  • LE PATRIMOINE DE OUED M’ZAB HOTE D’ORAN du 7 MAI PROCHAIN...Lire la suite
  • ORAN : DEBAT SUR L’ENSEIGNEMENT DE L’ARCHITECTURE ET LES MODELES DE FORMATION...Lire la suite
  • ORAN : 600 MALADES DEMUNIS ATTEINTS DE LA MALADIE DE COHN ET RCH...Lire la suite
VIDEO