Accueil SOCIETE EDUCATION-FORMATION ORAN : OUVERTURE PROCHAINE D’UNE ANNEXE DU "GOETHE-INSTITUT"
EDUCATION-FORMATION

ORAN : OUVERTURE PROCHAINE D’UNE ANNEXE DU "GOETHE-INSTITUT"

25/04 10h29

ORAN - L’Institut allemand "Goethe-Institut" ouvrira, en septembre prochaine, une annexe, au nouveau site de l’Institut des langues étrangères, dans la localité de Belgaïd, a-t-on appris lundi à Oran, de source universitaire.

Selon le vice-recteur chargé de la post-graduation, de la recherche scientifique et des relations extérieures de la Faculté des langues étrangères de l’université Oran 2, cette annexe aura pour missions la formation des formateurs et celle des étudiants, outre l’organisation de cycles de formation au profit des entreprises économiques.

Abdelhak Abderrahmane Bensebia a indiqué à l’APS, en marge des travaux d’un colloque international sur le thème "Langues, employabilité et enseignement supérieur", que cette initiative vise la promotion des activités culturelles et la mobilité des étudiants, universitaires et experts des deux pays dans différents domaines.

Selon le même interlocuteur, la directrice du "Goethe-Institut d’ Alger", Rita Zakser Toussaint, s’est engagée à mettre également en place une bibliothèque numérique, accessible à tous les étudiants de l’université oranaise.

De son côté, le doyen de la Faculté des langues étrangères de la même université, le Pr Seddiki Aoussine a annoncé le lancement prochain d’un projet de recherche européen pour le développement des langues, faisant partie du programme "Eramsus".

L’objectif du projet est d’adapter les contenus et les formations en fonction des besoins exprimés par les entreprises, a-t-il expliqué.

Au deuxième jour de cette rencontre, les participants ont insisté sur l’impératif d’assurer une formation de qualité en matière de langues de spécialité au profit des étudiants.

C’est une valeur ajoutée pour le pays et pour la ville d’Oran qui abritera d’importants rendez-vous internationaux, dont celui des Jeux méditerranéens de 2021, a fait observer une enseignante de l’Université de Mascara, Dr Lynda Kazi Tani, qui a mis en avant l’importance de la maîtrise des langues étrangères pour la conquête des nouveaux marchés.

Les débats ont porté notamment sur les exigences linguistiques dans le cadre du marché du travail, mais aussi des attentes des jeunes diplômés, au regard de l’ouverture de plus en plus accrue de l’Algérie aux entreprises étrangères et aux échanges techniques et commerciaux avec le reste du monde.(APS)

  • version imprimable de l'article
  • envoyer l'article par mail
INFOS LOCALES
  • CREATION D’UN CLUB DES ARTISANS BIJOUTIERS D’ORAN...Lire la suite
  • TISSEMSILT : 59E ANNIVERSAIRE DE LA BATAILLE BAB EL BEKKOUCHE...Lire la suite
  • ORAN : LE CRA OUVRE TROIS RESTAURANTS DE LA "RAHMA"...Lire la suite
  • 56 INSUFFISANTS RENAUX PRIS EN CHARGE DANS DES CLINIQUES PRIVEES D’HEMODIALYSE ...Lire la suite
  • 10EMES FLORALIES D’ORAN DU 10 AU 20 MAI...Lire la suite
VIDEO