Aps-Ouest-Infos
http://localhost/aps-ouest/spip.php?article28334
MASCARA : BENGHEBRIT DONNE LE COUP D’ENVOI DES EPREUVES DU BEM
lundi, 5 juin 2017
/ bidi

MASCARA - La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a donné dimanche à partir du CEM "Cheikh Abdelkader Mecherfi" de Ghris (wilaya de Mascara) le coup d’envoi des épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM).

MASCARA - La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a donné dimanche à partir du CEM "Cheikh Abdelkader Mecherfi" de Ghris (wilaya de Mascara) le coup d’envoi des épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM).

Ils sont quelque 566.221 candidats dont 51,58 % de filles, à subir ces épreuves au niveau de 2.234 centres répartis à l’échelle nationale.

S’agissant de la wilaya de Mascara, les effectifs devant concourir à cet examen sont de l’ordre de 12.032 candidats dont 178 candidats libres répartis dans 50 centres .

Dans la commune de Ghriss, la ministre s’est enquise des préparatifs des examens du BEM et du baccalauréat dans la wilaya de Mascara ainsi que des dispositions prises concernant la correction de copies de ces deux examens.

Mme Benghrebit a visité, à cette occasion, le centre où doit se dérouler la correction des copies du BEM, installé au lycée "Mekkioui Mamoun" de Mascara avant d’inaugurer le service de médecine du travail destiné aux personnels de l’Education, ouvert au sein du même lycée.

Elle s’est rendue, par ailleurs, au centre de collecte des copies des examens du BEM au niveau du lycée "Abiras Ennaciri" de Mascara ainsi qu’à l’institut national de formation des cadres de l’éducation qui a fait l’objet de travaux d’extension avant sa réception. Cette infrastructure relevait du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique car abritant auparavant l’institut de Droit et des sciences administratives.

Toutes Les Structures De L’Etat Mobilisées Pour Un Bon Déroulement Des Examens De Fin D’année (Ministre)

MASCARA - La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a affirmé dimanche à Mascara que toutes les structures de l’Etat étaient mobilisées pour un bon déroulement des épreuves des examens de fin d’année.

Dans une déclaration à la presse, la ministre, qui a donné, à Ghriss, le coup d’envoi des épreuves du BEM, a souligné la mobilisation de toutes les structures de l’Etat pour "assurer des conditions propices devant permettre à l’élève de prouver et d’exprimer ses compétences", lors de ces examens.

Mme Benghebrit a ajouté que les mesures de sécurité prises visent à garantir une "égalité des chances" aux candidats et qu’elles sont liées au volet pédagogique. Elle a considéré que le climat dans lequel se déroulent cette année les examens est "bien différent de celui de l’année écoulée".

La ministre s’est montrée à l’occasion satisfaite des débats et des échanges enregistrés sur les réseaux sociaux et rejetant les évènements connus lors de la précédente session. L’émergence d’une opinion publique contre tous ceux qui veulent porter atteinte à la crédibilité des examens est nécessaire, a-t-elle indiqué.

Mme Benghebrit a rappelé que le programme du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, vise à améliorer la gouvernance du secteur de l’Education et à atteindre une école d’excellence.

Elle a également assuré que la prochaine rentrée scolaire sera marquée par une "nouvelle étape" à mener avec le concours de tous les partenaires sociaux.

Mme Benghebrit a expliqué que cette étape sera axée sur le volet pédagogique et une importance particulière sera donnée au thème de la citoyenneté par le biais de l’élection de représentants des élèves afin de les initier à faire plus tard les bons choix.(APS)

Elaboration De Protocoles Exécutifs Pour La Lutte Contre La Violence En Milieu Scolaire (Ministre)

MASCARA - Des protocoles exécutifs sont en élaboration au niveau du ministère de l’Education nationale pour lutter contre la violence en milieu scolaire, a indiqué dimanche à Mascara la première responsable de ce département ministériel, Nouria Benghebrit.

Lors d’une conférence de presse au terme de sa visite dans la wilaya, où elle a donné le coup d’envoi des épreuves du brevet d’enseignement moyen (BEM), la ministre de l’Education nationale a souligné qu’après avoir fini avec la mise en place d’une politique générale de lutte contre la violence en milieu scolaire basée sur les résultats d’études approfondies, le ministère s’est lancé dans l’élaboration de protocoles exécutifs comportant des mesures à prendre en cas de violence.

Mme Benghebrit a déploré un autre type de violence, à savoir celui relatif au fait de déchirer, par l’élève et à la fin de l’année scolaire, les manuels qui leur ont été remis gratuitement, qualifiant cette pratique de "perte de l’argent public".

D’autre part, la ministre a minimisé les cas de diffusion de sujets d’examens de fin d’année scolaire, soulignant que le peu de cas se produit après l’entame des épreuves et non pas avant.

Elle a ajouté, dans ce contexte, que des spécialistes en informatique du ministère suivent l’affaire pour dévoiler les personnes derrière la diffusion des sujets des examens sur le réseau social et prendre les mesures et sanctions rigoureuses à l’encontre des élèves candidats gardant sur eux des téléphones portables pendant la durée des examens.

Nouria Benghebrit a affirmé que le ministère de l’Education nationale oeuvre à combattre la triche aux examens à plusieurs niveaux, en plus des mesures de contrôle strict dans les classes d’examen, dont celle de sensibiliser les élèves sur le grand préjudice encouru en cas de fraude, de fuite de sujets d’examens, ainsi que les parents.

La ministre a rappelé l’importance accordée par son secteur au sport scolaire qui constitue une pépinière des sportifs en Algérie.

Elle a affirmé l’augmentation du volume horaire réservé à l’éducation physique et sportive, ainsi que la possibilité de création de clubs sportifs dans tous les établissements scolaires.

Mme Benghebrit a annoncé, par ailleurs, que 20 à 30 guides éducatifs ont été confectionnés par des experts algériens et des homologues étrangers au profit de cadres du secteur et seront distribués prochainement.(APS)

Créer De Bonnes Conditions De Travail Pour Les Encadreurs Des Centres De Collecte Et De Correction Des Épreuves Du BEM (Ministre)

SAIDA - La ministre de l’Education nationale, Nouria Benghebrit, a insisté dimanche à Saida sur la création de toutes les conditions favorables permettant aux encadreurs des centres de collecte et correction des épreuves du brevet d’enseignement moyen (BEM) de l’année 2017 de mener à bien leur travail.

Mme Benghebrit a déclaré à la presse, en marge de l’ouverture des plis de la matière d’éducation islamique des examens du Breuvet d’enseignement moyen (BEM) au CEM "Medjadji Abdelkader" de Saida, qu’un climat favorable doit être fourni aux correcteurs pour les aider dans leur travail.

Le ministère de tutelle, a-t-elle ajouté, a donné aux correcteurs la liberté de corriger des copies du BEM de jour ou de nuit selon la capacité de chacun afin de leur permettre d’assumer leur mission convenablement et dans des conditions idéales, surtout en ce mois de ramadhan.

En outre elle a salué les efforts déployés par les autorités locales pour garantir la réussite de ces épreuves qui seront suivies par les examens du baccalauréat la semaine prochaine.

La ministre a suivi, lors de cette visite, des explications fournies par des cadres du centre de collecte et de correction du BEM au CEM "Khadidja Oum El Mouminine" de Saida qui recueille des copies des trois wilayas que sont Béchar, Tiaret et Mascara.

Ce centre qui compte 157 encadreurs devra accueillir 31.993 copies d’examens pour les numéroter et les envoyer aux centres de correction.

Mme Benghebrit s’est enquise au CEM "Medjadji Abdelkader", au chef- lieu de wilaya, du déroulement des épreuves pour quatre élèves sourds muets, tout en insistant sur la nécessité d’accompagner ces élèves et leur offrir un environnement propice pour s’intégrer avec les élèves ordinaires.

La ministre a donné, dimanche matin au CEM "Cheikh Abdelkader Mecherfi" de Ghriss (wilaya de Mascara), le coup d’envoi des épreuves du brevet d’enseignement moyen.(APS)